REN-LAC REN-LAC
search
Tentative d'exportation frauduleuse d'or par IAMGOLD Essakane SA
Ouagadougou

28 - 05 - 2019, 17:03

Le 31 décembre 2018, l’opinion publique a été informée de la saisie et de la mise sous scellée judiciaire à Bobo-Dioulasso d’une trentaine de conteneurs de charbon fin contenant de l’or, de l’argent et d’autres minerais sur le point d’être exportés vers le Canada. L’opération a été menée par la Brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF) au cours du weekend du 29 au 30 décembre 2018. Les informations rapportées par les journaux faisaient état d’une tentative d’exportation frauduleuse d’or, maquillée en exportation de déchets de charbon. Dans un contexte de raréfaction des ressources, ces révélations auraient dû amener l’Exécutif burkinabè, s’il était de bonne foi, à diligenter une enquête pour confirmer ou infirmer ces faits qui mettent en jeu plusieurs milliards de francs CFA. En lieu et place, le ministère des Mines et des Carrières s’est borné non seulement à réfuter les allégations, mais aussi à défendre la société IAMGOLD Essakane SA. Sur les ondes des médias et dans un communiqué diffusé le 2 janvier 2019, les responsables du ministère font savoir à l’opinion nationale que la société IAMGOLD Essakane SA disposait de toutes les autorisations nécessaires pour l’exportation du charbon fin. Par conséquent, il ne s’agissait nullement, d’après eux, de fraude, encore moins de complicité entre compagnies minières et l’État ou de pillage au sommet de l’État.
Pourtant, contrairement aux allégations du ministère des Mines et des Carrières, il y a bel et bien eu tentative d’exportation frauduleuse d’or de la part d’Essakane SA. De sources sûres et concordantes :
- les conteneurs saisis contenaient des sacs avec du minerai ;
- les teneurs déclarées ont été sous-estimées, elles sont anormalement élevées par rapport à celles rencontrées dans le charbon fin des autres mines et par rapport au minerai ;
- les quantités de matières précieuses ont été sous-évaluées par une combinaison de plusieurs facteurs (sous-estimation de la masse sèche des sacs par minoration du poids humide des sacs, et par majoration du taux d’humidité) ; la pesée des sacs a montré que les masses humides de sacs ont été bien souvent sous-estimées, induisant une forte minoration des quantités de matière précieuses. Le différentiel de poids sec déclaré est ainsi de 67,4 tonnes. En prenant en compte les teneurs déclarées par IAMGOLD Essakane SA pour l’or et l’argent, on aboutit à 59,048 kilogrammes d’or et 24,11 kilogrammes d’argent non déclarées.
Une expertise douanière, portant sur les exportations litigeuses de charbon fin et autres substances minérales effectuées par la société IAMGOLD Essakane SA au cours des années 2015, 2016 et 2018, confirme aussi les soupçons de fraude dans cette opération d’exportation de charbon fin avec la caution de l’Etat. On peut retenir entre autres les infractions suivantes :
• le détournement de marchandises soumises à autorisation spéciale de leur destination privilégiée ;
• l’exportation sans déclaration ;
• la fraude à la commercialisation de l’or ;
• l’infraction à la règlementation des changes.
C’est en pareilles circonstances que le REN-LAC aurait aimé sentir l’autorité de l’Etat. Hélas !
Le ministère des Mines et des Carrières s’est permis d’accorder à IAMGOLD Essakane SA l’autorisation, en 2015, d’exporter au Canada 447,288 tonnes de charbon fin qui contiendraient 514,439 kilogrammes des métaux précieux (or et argent) en vue d’un traitement métallurgique, en violation des textes en vigueur. Il a répété cette même forfaiture en 2016 et 2018.
Au regard des éléments sus évoqués, le REN-LAC, tout en félicitant le parquet et la presse, condamne fermement le pillage des ressources minières rendu possible par la complicité des dirigeants politiques. Nous exigeons que toute la lumière soit faite sur cette affaire afin que les biens en cause soient tout simplement confisqués au profit du peuple. Tous ceux qui se sont compromis dans cette sombre affaire doivent rendre compte.
Autrement, comment croire à une réelle volonté du gouvernement d’assainir la gestion de la chose publique ?
visibility 227 lus
forum 0 contribution


Cliquez pour agrandir l'image touch_app

Tentative d'exportation frauduleuse d'or par IAMGOLD Essakane SA
Souhaitez-vous contribuer ?

* Les insultes et les mots déplacés ne sont pas autorisés !
Votre commentaire peut etre supprimé pour non conformité.


account_circle
place
forum
Contributions reçues (0)

Soyez le premier à commenter cette dénonciation