REN-LAC REN-LAC
search
Les Bonnes pratiques
Une bonne pratique n'est pas uniquement une pratique qui est bonne, mais une pratique ayant fait ses preuves et permis d'obtenir de bons résultats.

  • securityLe CSC-PS/Education de Koudougou sensibillise

    Le Comité Régional anti-corruption ( CRAC) centre-ouest et le Cadre de Suivi Citoyen des Prestations de Service ( CSC-PS) éducation du Boulkiemdé ont eu à l occasion du conseil de rentrée du Lycée Provincial de Koudougou ce jour 03 Octobre, un temps de 15 mn pour échanger avec l ensemble des collègues dudit Lycée sur la corruption dans l éducation. Ce cadre a permis de présenter le CSC-PS éducation, ses objectifs et sur les manifestations de la corruption dans le secteur de l éducation. Certains collègues ont souhaiter la création d un autre cadre de rencontre pour davantage sensibiliser les collègues sur le problème de la corruption dans l éducation. Le CRAC centre-ouest et le CSC-PS éducation du Boulkiemdé remercient monsieur le Proviseur du LPK pour avoir favorisé la tenue de ce cadre de sensibilisation dans son établissement et au personnel du Lycée pour leur disponibilité et leur patience. Ensemble, nous viendrons à bout de la corruption.

    De Nebie Tiga/Président CSC-PS/Éducation

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 11 Oct 2019

  • securityLes OSC de Sapouy se mobilisent pour le contrôle citoyen

    Après avoir bénéficié d'une formation sur le contrôle citoyen donnée par le REN-LAC en juillet 2019 à Sapouy, les acteurs de la société civile du Ziro ont mis en place leur cadre de suivi citoyen. En vue du démarrage de leurs activités, ils entament une série de visites de courtoisie aux autorités du Ziro. Ce mercredi 09 Octobre 2019, ils ont été été reçus par le Haut-commissaire.
    Les acteurs de la société civile bénéficiaires de la formation du REN-LAC entendent par ses actions jouer leur rôle de veille et de contrôle citoyen.

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 11 Oct 2019

  • securityPrésentation du CSC-PS éducation aux militants et sympathisants de la F-SYNTER

    A l'occasion de l'assemblée générale extraordinaire de la F-SYNTER, secteur de Fada, du 18 septembre 2019, portant sur le redéploiement au MENA-PLN, le Cadre de Suivi Citoyen de Prestation de Services (CSC-PS) de l'éducation de Fada a été présenté aux participants , par son président KABORE Regma, de la F-SYNTER.

    Kaboré Kouiliga, Animateur CRAC-Est - REN-LAC 09 Oct 2019

  • securityLe CSC-PS/Education de la Sissili communique

    #CSC-PS édc-Sissili.post 01:

    Le jeudi 21 mars passé, sous la direction du CRAC-CO, s’installait à Léo dans la province de la Sissili, le bureau du CSC-PS au niveau de l’éducation :
    Qu’est-ce que c’est que le CSC-PS ?
    Quelles sont ses missions au niveau de secteur de l’éducation?
    Découvrons un peu plus :
    Le cadre de suivi citoyen des prestations de service (CSC-PS) est un cadre qui relève du RENLAC et qui, comme son nom l’indique, doit veiller à l’amélioration des prestations de service dans le secteur de l’éducation. Il joue le double rôle de lutter contre la corruption et des mauvaises pratiques mais aussi du suivi budgétaire. Il est composé des OSC qui interviennent dans l'éducation, de l'administration publique et des partenaires sociaux.
    Si vous êtes victimes ou temoins d'une corruption ou de mauvaises pratiques dans la province au niveau de l'éducation,n'hésitez pas à nous contacter pour qu'on échange. Voici d'ailleurs quatres de nos missions principales dans le secteur de l'éducation:
    ????Recevoir des plaintes des citoyens sur les mauvaises pratiques ou des cas de corruption dans l’éducation,
    ????Mener des enquêtes de vérifications des dénonciations ;
    ????Entreprendre des actions de plaidoyer auprès des autorités pour la résolution des problèmes posés et pour la prise de mesures pour améliorer la qualité du service ;
    ????Entreprendre des actions de sensibilisation pour un engagement contre la corruption auprès des acteurs de l’éducation,...
    Pour vous permettre de faire vos dénonciations en toute sécurité, il existe une plateforme en ligne appelée Veenem auquel vous pouvez souscrire sous l'anonymat.????https://www.veenem.bf/
    Ensemble,dénonçons la corruption et les mauvaises pratiques dans l'éducation.

    Un article de Joël Tiendrebeogo, président CSC-PS/Education de la Sissili

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 11 Apr 2019

  • securityInstallation des CSC-PS : le CRAC du Centre-Ouest finalise le travail à Koudougou

    Dans le cadre du projet UE, le Comité régional anti-corruption du Centre-ouest(CRAC-CO)vient de boucler ce mardi 26 mars 2019 les séances d’installation des Comités de Suivi-citoyen des Prestations de Services (CSC-PS).
    Ce sont plusieurs étapes et des difficultés qui ont été franchies pour aboutir à ce résultat.
    De retour de l’atelier d’échanges sur la mise en place des CSC-PS tenu à Ouagadougou, le CRAC-CO a rassemblé ses structures membres pour leur présenter le projet. A la suite de cette assemblée générale, des rencontres et des audiences ont été tenues aussi bien avec les structures de la société civile de l’éducation et de la santé qu’avec les administrations concernées dans les deux provinces pilotes de la région. A savoir le Boulkiemdé et la Sissili. Cette étape passée, des correspondances ont été adressées à chaque composante des CSC-PS aussi bien du Boulkiemdé que de la Sissili, les invitant à désigner leurs représentants.
    La majorité des structures identifiées a communiqué les noms de ses représentants, permettant au CRAC de procéder aux installations officielles des quatre CSC-PS de la région.
    En avance sur le Boulkiemdé, c’est la Sissili qui a ouvert le bal d’installation le jeudi 21 mars 2019. Ainsi donc, une mission du CRAC a effectué le déplacement de Léo et procédé à l’installation des deux CSC-PS (il faut signaler que ces deux structures avaient fait un travail préalable d’élection de leurs bureaux sous la direction du point focal du CRAC). Les deux bureaux des CSC-PS de la Sissili ont la composition suivante :
    • CSC-PS/Education :

    - Président : TIENDREBEOGO T. Joël, F/SYNTER/Sissili
    - Vice-Président : NEBIE/ZOUBGA Bintou, DPEPS/Sissili
    - Rapporteur : DIASSO Abdoul Matinou, SYNATEB/Sissili

    • CSC-PS/Santé :

    - Président : COMPAORE Boureima, MBDHP/Sissili
    - Vice-Président : BEANO Beli, District sanitaire de Léo
    - Rapporteur : YONLI Boabani, SYNTSHA/Sissili

    Après Léo, c’était au tour de Koudougou de s’activer. Le bureau du CRAC avait contacté les différents membres mandatés par leurs structures et programmé l’installation pour le jeudi 26 mars 2019, en présence des premiers responsables des structures membres ainsi que le premier président du CRAC-CO, invités solennellement pour l'occasion.
    La cérémonie d'installation des CSC-PS de la province du Boulkiemdé (chef-lieu, Koudougou) s'est déroulée en deux étapes. A 15 heures les membres de chaque CSC-PS se sont retrouvés pour l’élection de leurs bureaux. Et à16 heures, en présence des structures membres du CRAC et de l’ancien président, le CRAC a procédé à l’installation des deux CSC-PS, après avoir félicité et encouragé les membres pour l’engagement pris de s’inscrire dans la veille citoyenne et la lutte contre la corruption.
    Les deux bureaux élus à Koudougou se composent comme suit :
    • CSC-PS/Éducation :

    - Président : NEBIE Tiga, Coordination F/SYNTER du Boulkiemdé
    - Vice-Président : SAWADOGO G. Alexandre, DPEPPNF/Boulkiemdé
    - Rapporteur : BIRBA Laure Sylvie, SYNATEB/Boulkiemdé

    • CSC-PS/Santé :

    - Président : WALBEOGO Hamed, ODJ/Boulkiemdé
    - Vice-Président : (ce poste doit être occupé par l’administration et en raison des difficultés rencontrées, il est pour l’instant vacant)
    - Rapporteur : SOUGUE Nasson Géraldine, MBDHP/Boulkiemdé
    A l’instar des autres CRAC et du RENLAC/Siège, ce sont quatre (04) nouvelles structures de veille citoyenne et de lutte contre la corruption qui vont contribuer fortement à la culture de la bonne gouvernance et à l’accessibilité des services publics aux populations dans les domaines de l’éducation et la santé dans les provinces du Boulkiemdé et de la Sissili.
    Ces structures ont pour rôle également d’animer la plateforme Veenem anti-corruption à travers laquelle, les mauvaises pratiques et les cas de corruption seront dénoncés, mais où les bonnes pratiques des administrations, des structures de la société civile en matière de lutte contre la corruption et celles des citoyens seront mises en lumière pour servir d’exemples.

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 27 Mar 2019

  • securityLéo lance la mise en place des CSC-PS dans le Centre-Ouest

    Le consortium RENLAC-CIFOEB avec l’appui de l’Union européenne a lancé un projet qui met l'accent sur la veille citoyenne. Dans le cadre de ce projet, vingt-deux (22) cadres de suivi citoyen des prestations de service (CSC-PS) doivent être installés dans les domaines de l’éducation et de la santé. Pour le compte du CRAC-Centre-Ouest (CO), quatre (04) CSC-PS doivent être installés, deux (02) dans le Boulkiemdé et deux (02) dans la Sissili.
    Ce jeudi 21 mars 2019, la province de la Sissili a ouvert le bal d’installation des CSC-PS dans la région du Centre-Ouest. Le CRAC-CO a effectué une mission qui lui a permis d’installer officiellement les deux (02) CSC-PS, santé et éducation.

    • Composé de huit (08) membres, le CSC-PS de l’éducation est dirigé par un bureau de trois membres composé comme suit :

    - Président : TIENDREBEOGO Joël, F/SYNTER
    - Vice-Président : NEBIE/ZOUBGA Bintou, DPEPS-Sissili
    - Rapporteur : DIASSO Abdoul Matnou, SYNATEB

    • Tout comme celui de l’éducation, le CSC-PS de la santé est lui aussi composé de huit (08) membres et est dirigé par un bureau de trois (03) membres composé comme suit :

    - Président : COMPAORE Boureima, MBDHP
    - Vice-président : BENAO Béli, District sanitaire de Léo
    - Rapporteur : YONLI Boabani, SYNTSHA

    Ce sont des acteurs très confiants et soucieux de la tâche qui les attend qui ont reçu l’équipe du CRAC.
    Avant de procéder à l’installation officielle, l’équipe du CRAC a dans un premier temps présenté le RENLAC et le CRAC, ensuite une brève présentation du projet et terminer par une présentation proprement dite du CSC, de son rôle, de sa composition, de ses missions, du rôle de ses membres et des membres du bureau.
    Les membres des deux (02) CSC-PS de la Sissili ont été exhortés à s’armer de courage, de responsabilité et surtout de se rendre disponibles pour un meilleur fonctionnement des deux (02) CSC-PS de la Sissili. Des photos de famille ont sanctionné l’installation de ces nouvelles structures de veille citoyenne.

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 21 Mar 2019

  • securityAméliorer les prestations de service à l’état civil dans la Commune de Ouagadougou

    Le Maire de la Commune de Ouagadougou a le plaisir de porter à la connaissance du public que dans le souci d’améliorer les prestations de service à l’état civil et d’arrêter les pratiques malveillantes des démarcheurs, la délivrance d’extraits d’actes d’état civil des personnes nées à Ouagadougou (naissance, mariage, décès) se fait désormais tous les jours ouvrables à la Direction de la Population et de l’Etat Civil et remise sur place aux intéressés.

    COULIBALY Mamadou, Comptable - REN-LAC 21 Feb 2019

  • securityMise en place des CSC-PS : le secteur de l’éducation donne le ton à Gaoua

    Le lundi 11 février 2019, le comité régional anti-corruption du Sud-Ouest (CRAC-SO) a procédé à la mise en place et à l’installation d’un Comité de Suivi-citoyen des Prestations de Services (CSC-PS) dans le secteur de l’éducation à Gaoua, en présence de la presse. Au nombre de huit membres avec un bureau composé de trois personnes, le CSC-PS Education de Gaoua devra assurer une veille citoyenne en vue d’améliorer la qualité des prestations dans le secteur de l’éducation dans la province du Poni en luttant contre la corruption, et les mauvaises pratiques.
    Les 8 membres du cadre sont issus des structures administratives et syndicales à savoir la DREPS-Sud-Ouest, la DREPPNF-Sud-Ouest, la Mairie de Gaoua, la F-SYNTER, le SYNATEB et le COGES/Bafuji.
    En rappel, cette activité intervient dans le cadre de la mise en œuvre du projet « accroitre la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et à la redevabilité publique à travers une plateforme d’information anti-corruption » qui est piloté par le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) et le Centre d’Information, de Formation et d’Etudes sur le Budget (CIFOEB) et financé en partie par l’Union européenne. Le CRAC/Sud-Ouest a prévu la mise en place de deux CSC-PS dont un dans le secteur de l’éducation et l’autre dans le secteur de la santé dans chacune des deux provinces retenues au niveau de la région pour le projet. Il s’agit des provinces du Poni et de la Bougouriba.
    Le bureau du CSC-PS Education/Gaoua se compose comme suit :
    Président : SOULAMA B. Zakaria (F-SYNTER)
    Vice-président : TINDE Yssouf (DREPPNF)
    Rapporteur : OUEDRAOGO Souleimane (SYNATEB).

    Administrateur 14 Feb 2019

  • securityDes Comités de suivi-citoyen des prestations de service pour lutter contre la corruption dans la santé et l'éducation

    « Accroître la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et à la redevabilité publique à travers une plateforme d’information anti-corruption ». Tel est l’objectif que s’est fixé le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) depuis 2018 pour réduire le phénomène de la corruption dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

    Appuyé financièrement par l’Union européenne (UE) dans ce projet, le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) compte mettre en place des Comités de Suivi-citoyen des Prestations de Services (CSC-PS) dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Ces CSC-PS auront un rôle de veille de citoyenne contre la corruption et les mauvaises prestations des services publics. Ils devront aussi prendre une part active dans la dénonciation et la promotion des bonnes valeurs sur la plateforme d’information anti-corruption www.Veenem.bf lancée le 7 décembre 2018.
    Au total, 22 comités devront voir le jour d’ici à avril 2019 dans les régions du Centre, des Hauts-Bassins, du Centre-Ouest, du Nord, de l’Est et du Sud-Ouest. En plus du siège du REN-LAC, il s’agit des régions où existent des démembrements du REN-LAC à savoir les Comités régionaux anti-corruption (CRAC) qui sont aujourd’hui au nombre de cinq. Excepté le Centre qui compte une province, chaque région a désigné deux provinces pilotes pour la mise en œuvre du projet à raison de deux comités par province : un pour la santé et un autre pour l’éducation.
    La question du genre devra être prise en compte dans la mise en place des CSC-PS pour que les femmes soient représentées à au moins 30% dans les différentes directions.


    Pour échanger autour des modalités de la mise en place de ces CSC-PS dans la région du Centre, le REN-LAC a organisé une rencontre d’échanges, le jeudi 07 janvier au Centre National Cardinal Paul ZOUNGRANA, avec les acteurs locaux de la société civile intervenant dans les deux secteurs de la santé et de l’éducation.
    Selon le Gestionnaire de programmes, Harouna Sinon, « les Comités de Suivi-citoyen des Prestations de Services (CSC-PS) sont des structures qui regroupent des acteurs d’un même secteur d’activité dont le rôle est d’assurer une veille citoyenne en vue d’améliorer les prestations dans ce secteur en luttant contre la corruption, et les mauvaises pratiques. »

    L’objectif du REN-LAC, en collaboration avec le Centre d’Information, de Formation et d’Etude sur le Budget (CIFOEB), est de faciliter, à travers ce projet, l’accès des citoyens à l’information publique en matière de lutte contre la corruption, de redevabilité publique et de transparence budgétaire. Ces actions permettront d’accroitre les dénonciations des actes de corruption et de mauvaises prestations en vue de valoriser les bonnes pratiques dans l’administration publique. Le REN-LAC souhaite l’implication active des autorités administratives et judiciaires pour la prise de mesures adéquates contres les auteurs de corruption et de mauvaises pratiques
    Pour ce faire, le Secrétaire exécutif adjoint, Sagado Nacanabo à inviter les différents acteurs à s’impliquer activement pour la mise en place du CSC-PS.

    Administrateur 11 Feb 2019

  • securityLa veille et le contrôle citoyens, une arme efficace aux mains des populations

    L’expérience a démontré que le contrôle citoyen de l’action publique est un facteur essentiel de la bonne gouvernance. A l’évidence, cette initiative citoyenne peut contraindre les élus locaux à une utilisation judicieuse des ressources publiques, et constituer un puissant moyen de développement économique et social au profit des populations.

    Le REN-LAC l’a toujours affirmé : « lorsque les populations veillent au grain, les criminels et leurs complices rasent les murs. » A coup sûr. D’autant que les populations ont le plein droit de demander des comptes aux gouvernants. Et ceux-ci n’ont d’autre choix que de répondre de leur gestion.

    Avec l’appui de la Banque mondiale, le REN-LAC est donc engagé à faire émerger au sein des populations rurales et semi-rurales des initiatives citoyennes de veille et de contrôle. Débutées à Houndé les 23, 24 et 25 juillet dernier, ces formations prennent fin les les 17, 18 et 19 septembre prochain dans la ville de Bogandé, à l’Est.

    Administrateur 27 Dec 2018

  • security Koudougou : l'action qui contribue à sauver des vies

    Un coup de fil anonyme informe le Comité régional anti-corruption du Centre-ouest (CRAC/CO) de la construction de latrines dans une école primaire de Koudougou. Pourtant à vue d’œil, les normes ne sont pas respectées. Le CRAC effectue une visite sur le terrain et constate que les briques pleines s'effritent comme des biscuits et les fers utilisés pour les dalles posent problème (fers de 8 et 6 au lieu de 10 et 6). Renseignement pris, c'est une ONG qui a attribué le marché. Les responsables de l'ONG sont joints par le CRAC et ils effectuent une visite du site en présence du CRAC. Tout le monde est unanime : les travaux sont à reprendre. L'entreprise est jointe par l'ONG et celle-ci est appelée à reprendre les travaux. Une visite du CRAC cette semaine a permis de constater l'effectivité de la reprise des travaux avec à la clé la destruction de la construction déjà effectuée.
    La veille et le contrôle citoyens sont peuvent sauver des vie, renforçons là !

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 14 Dec 2018

  • securityKoudougou : la contribution qui fait réculer la cotisation spéciale

    Le Comité régional anti-corruption du Centre-Ouest (CRAC/CO) a été invité par l'association des scolaires de Thyou pour l'animation d'une conférence le mercredi 05 décembre 2018. Le thème développé "la corruption dans le secteur de l'éducation et le rôle des acteurs", a permis aux élèves et enseignants présents de décrier les cas de mauvaises pratiques au lycée départemental de Thyou. Parmi les pratiques dénoncées, on note les cotisations dites spéciales, forme de racket à peine voilée. Après cette activité, au regard de la détermination des élèves à mieux comprendre le fonctionnement de leur lycée, une assemblée générale des parents d'élèves a été convoquée pour le jeudi 13 décembre 2018. L'Assemblée générale a décidé de l'arrêt pur et simple de ces cotisations spéciales et le remboursement aux élèves des sommes déjà perçues.
    Une victoire de tous les acteurs ainsi que du CRAC/CO.
    Vivement que les élèves renforcent la veille citoyenne et que cela serve d'exemple à d'autres établissements de la région.

    Ulrich Marie Donald BADO, Animateur Régional Anti-corruption - REN-LAC 14 Dec 2018

Sondage

Faut-il rendre public le rapport d'audit de la Centrale d'Achat des Médicaments Essentiels Génériques (CAMEG) ?


equalizer
Les réponses