REN-LAC REN-LAC
search
Infirmation du non-lieu dans l'affaire Kanis : une victoire d'étape pour les acteurs de la lutte anti-corruption
Ouagadougou

04 - 03 - 2019, 16:57

Le REN-LAC a appris avec satisfaction la décision, le 28 février dernier, de la Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Ouagadougou d'infirmer partiellement le non-lieu scandaleux rendu dans l'affaire Inoussa Kanazoé le 20 juillet 2018 par le juge d'instruction. En avril 2017, le Tribunal de grande instance de Ouagadougou avait ouvert une enquête préliminaire pour vérifier les informations publiées par le bimensuel Courrier confidentiel sur un scandale économique intervenue au sein de la Cimenterie du Faso (CIMFASO) et mettant en cause le richissime homme d'affaire Inoussa Kanazoé, patron de la société KANIS. Les investigations avaient permis d'épingler Monsieur Kanazoé et certains de ses collaborateurs pour "faux en écriture de commerce, usage de faux en écriture de commerce, tromperie du consommateur, fraude fiscale, abus de confiance aggravé, usage frauduleux de numéro IFU, blanchiment des capitaux et actes de complicité."
Par un réquisitoire introductif, le parquet avait saisi un juge d'instruction qui a fini par rendre une ordonnance de non-lieu, après plusieurs mois d'instruction. A l'époque, le REN-LAC avait dénoncé cette décision qui s'apparentait à une prime à l'impunité. Il avait lancé un appel aux acteurs judiciaires intègres pour un sursaut d’orgueil afin de redonner de la crédibilité à leur corps. Par conséquent la décision de la chambre d'accusation de la Cour d'appel infirmant partiellement le non-lieu et ordonnant l'arrestation du Sieur Kanazoé et ses collaborateurs est une victoire d'étape à saluer pour les acteurs de la lutte anti-corruption. Tout en restant vigilant quant au dénouement de cette affaire, le REN-LAC apporte son soutien aux acteurs judiciaires et les invite à redoubler d'ardeur dans la lutte contre l'impunité des crimes économiques au Burkina Faso.
visibility 398 lus
forum 2 contributions


Cliquez pour agrandir l'image touch_app

Infirmation du non-lieu dans l'affaire Kanis : une victoire d'étape pour les acteurs de la lutte anti-corruption
Souhaitez-vous contribuer ?

* Les insultes et les mots déplacés ne sont pas autorisés !
Votre commentaire peut etre supprimé pour non conformité.


account_circle
place
forum
Contributions reçues (2)

account_circle SANKARA ABDOUL MOUMINI Koudougou

A l'ENS, les administrateurs font la regle de trois pour payer le présalaire des stagiaires et des Pejenistes. Est ce normal.
Je vous interpelle pour que vous fassier des enquêtes

08 - 03 - 2019, 21:05

account_circle Bougoum souleymane Koudougou

pratiques pas du tout acceptables à l'école Sogpelc ''A''de koudougou. lava on retient les cahiers de composition des élèves au motif que leurs parent n'ont pas payé les cotisations APE. il s'agit là d'une complicité être l'APE et les enseignents

05 - 03 - 2019, 14:03