REN-LAC REN-LAC
search
Du « mouta-mouta » dans le récrutement d’élèves en complément d’effectifs au lycée Yamwaya de Ouahigouya.
Ouahigouya

24 - 10 - 2019, 17:16

Nous avons appris que le Censeur et le Proviseur du lycée Yamwaya de Ouahigouya réfusent catégoriquement que leurs propres dossiers de recrutement d’élèves en complément d’effectifs soient examinés par la commission de récrutement. Ainsi, si rien n’est fait, la porte du lycée Yamwaya est désormais grandement ouverte à toute les pratiques non catholiques telles que la vente des places, le favoritisme, le clientélisme, etc. Selon les informations qui courent dans les rues de Ouahigouya, ces deux responsables cités sont réputés dans ce genre de pratique. Ils la reçoivent le plus souvent des dossiers parfois non éligibles venant généralement de professeurs indélécats, d’anciens élèves du lyccée Yamwaya, d’administrateurs gelés de la DREPS-Nord et d’anciens professeurs qui ont servi dans le lycée. Cette thèse semble fondée étant donné que c’est le Conseiller principal qui est chargé de recevoir et consigner dans un régistre tous les dossiers de recrutement d’élèves pour complément d’effectifs dans ce lycée. Celui-ci a fait proprement son travail et a remis sans gène tous les dossiers qu’il a reçus à la commision pour sélection. Comment se fait-il que le Censeur et le Proviseur refusent de transmettre leurs dossiers à la commission de recrutement pour sélection ? La DREPS-Nord et la DPEPS/Yatenga sont interpelées.
visibility 174 lus
forum 1 contribution
Souhaitez-vous contribuer ?

* Les insultes et les mots déplacés ne sont pas autorisés !
Votre commentaire peut etre supprimé pour non conformité.


account_circle
place
forum
Contributions reçues (1)

account_circle Bado Koudougou

Pour le cas du lycée Yamwaya de Ouahigouya, il est bon que les syndicats d'enseignants présents dans l'établissement jouent leur rôle de structure de veille citoyenne. On ne peut pas installer une commission de recrutement et que des acteurs refusent

25 - 10 - 2019, 10:04