REN-LAC REN-LAC
search
Pour le REN-LAC, les populations doivent être les principales actrices de la lutte anti-corruption
Autre

Depuis le mois de juillet, le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) initie une série de formation sur le contrôle citoyen et le suivi budgétaire local, au profit d’organisations locales de la société civile des cinq régions du Burkina Faso qui abritent les Comités régionaux anti-corruption (CRAC). A savoir le Nord, le Centre-Ouest, l’Est, les Hauts-Bassins et le Sud-Ouest. A travers cette série de formations, le REN-LAC veut outiller les acteurs locaux de la société civile sur les bases du contrôle citoyen et du suivi budgétaire. Pour le Réseau, il est impératif d’améliorer les capacités d’accès des populations à l’information sur la gestion des affaires publiques telles que la transparence budgétaire, afin de susciter en elles des initiatives locales de veille et de contrôle citoyens, en particulier dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de la commande publique.

Date de publication :
06 - 12 - 2018, 15:42
Nombre de vues :
266




Telecharger l'application mobile